A chacun son rythme, à chacun sa routine. Certains bébés font très tôt leur nuit, d'autres auront besoin de plusieurs mois pour se séparer du biberon ou de la tété de la nuit (la vie est parfois injuste c'est évident).

Cependant, instaurer un rituel du soir, même pour les bébés les plus jeunes permet d'instaurer la différence jour-nuit pour le jeune enfant. Quand vient le soir, les activités sont stoppées, le volume sonore diminue, les lumières se tamisent…

 

Qu'est ce que le rituel du coucher ?

Le rituel du coucher est constitué de routines permettant à l'enfant petit à petit de faire la différence jour-nuit puis de préparer l'enfant au moment du coucher.

Les enfants pour être rassurés aiment les répétitions, les petites habitudes qui réchauffent. Comment et quand commencer ? Pas toujours simple de le savoir, mais le plus tôt sera le mieux même si votre bébé vous semble très -trop- jeune pour cela. Peu à peu certains éléments seront très vite intégrés. Les bébés sont très réceptifs et ils remarqueront très vite les récurrences de vos petits gestes du soir.
Un de ces premiers éléments peut être constitué par la prise d'un petit bain. L'eau est le parfait élément pour décompresser et se détendre. De plus, la baignade a parfois tendance à fatiguer le nouveau né. Peu à peu, ce moment de la toilette sera le signe annonciateur que le dodo est proche.

Un dernier biberon dans la chambre ? un changement de couche en musique douce, une berceuse sur un fauteuil près du lit ? A vous de trouver ce qui vous et surtout ce qui lui correspondra. Pensez à éteindre la télévision, diminuer toute source sonore trop imposante. Voici quelques éléments qui pourront également vous aider.

 

Raconter à l'enfant sa journée

Vous pouvez commencer par raconter à l'enfant sa journée. Revenir sur les événements passés anéantit certaines tensions de la journée en mettant des mots sur les joies, les peurs, les surprises de la journée écoulée. Votre voix apaisera votre enfant également.

 

Eteindre les lumières, fermer les rideaux...

Ces petits gestes tout simples permettront à votre enfant de progressivement intégrer que la journée est terminée. Vous pouvez commencer par tamiser les lumières ou n'allumer qu'une petite lampe de chevet pour lire l'histoire du soir.
A partir de 12-18 mois, votre enfant prendra peut être plaisir à éteindre lui même la lumière, puis plus tard à tirer le rideau… Les enfants aiment agir et avoir des petites missions, tout va mieux lorsqu'ils sont acteurs de ce qui leur arrive, c'est beaucoup plus amusant !


L'histoire du soir, l'incontournable du rituel du soir.

L'histoire du soir fait partie de la plupart des rituels de coucher, c'est un incontournable car elle permet de recentrer l'attention, de partir dans le monde de l'imaginaire…
A quel moment commencer à lire une histoire ? Les professionnels de la petite enfance vous invite à débuter très tôt, dès les premiers mois. En effet, même si bien évidemment votre bébé est un peu jeune pour comprendre, regarder attentivement les images, la douceur de votre voix saura rassurer, apaiser votre tout petit.

L'endroit de l'histoire du soir est à ne pas négliger. Dans le canapé, télévision allumée et entourés des jouets sortis durant la journée, ce n'est peut être pas la meilleures solution. Trouvez un petit endroit calme, retiré des tumultes de la journée pour ce moment particulier. Certains parents aiment raconter l'histoire en famille dans le lit parental. Si votre lit enfant vous le permet, positionnez-vous à ses côtés, ou sur un petit tabouret... Déjà au lit, votre enfant pourra même s'endormir avant la fin de votre histoire...

 

Et si bébé se réveille pendant la nuit ?

En cas de réveil, pas de panique ! Il faudra plusieurs mois, semaines pour que votre enfant ait vraiment conscience de la nuit. Dans ce cas là, essayez de conserver cette différence de la nuit, une faible source de lumière, chuchotez, rassurez… et tout finira par se mettre en place !

 

Bonne nuit à tous et à très bientôt sur www.petiteamelie.fr !

lampe-moon-petite-amelie