crédit photo : @lescarnetsderomane

On ne vous apprend rien en vous disant que les enfants adorent jouer à faire semblant et prennent un malin plaisir à nous imiter. Ce qui souvent nous offre un joli retour de bâton lorsque l’on entend nos chères têtes blondes répéter ce que nous disons !

Au-delà de nous faire parfois bien rire, nous pouvons creuser un peu plus le sujet en nous posant les questions suivantes : à quoi sert vraiment le jeu d’imitation ? Participe-t-il au bon développement de mon enfant ? Nous allons y répondre !

Imitation : étape par étape

Dès les premiers mois, un bébé imite sa maman ou son papa par des gestes du quotidien comme « coucou » avec la main ou « bravo ». C’est ce qu’on appelle imitation directe car l’enfant reproduit de façon spontanée le geste qu’il vient de voir.

Ce n’est que plus tard, vers 18-24 mois que l’enfant va réellement imiter et reproduire ce qu’il a vu et entendu, une action passée qu’il a enregistrée. On appelle alors cela une imitation différée. Par exemple, il fait semblant de manger ou boire, alors que rien n’est présent dans l’assiette ou dans le verre. Il prend conscience que même si l’objet n’est pas présent (au moment où il le voit) il continue d’exister.

Après ses 2 ans, votre enfant, grâce aux jeux d’imitation, va développer son langage, comme le précise le psychologue Jean Piaget « le langage émerge grâce à l’imitation différée ».  

La mise en pratique avec les jeux d’imitation

Les jouets que vous allez acheter doivent être le plus réaliste possible afin que votre enfant puisse faire le rapprochement avec le vrai. Il ne faut d’ailleurs pas hésiter à lui montrer le vrai objet avant de lui proposer le jouet en bois (de préférence !).

Les tout premiers jouets d’imitation sont avant tout centrés sur le quotidien : la préparation du repas dans la cuisine, manger à table, le bain, se coucher dans son lit, etc.…

 

Les jeux enfant d’imitation se classent en 3 catégories :

  • Les jeux de rôle avec la cuisine enfant, la dinette, le lit poupée, la chaise haute poupée, l’atelier de bricolage, etc.… L’enfant aime les utiliser pour imiter ses parents, des situations et des évènements qu’il a vu ou vécu dans son quotidien.
  • Les jeux de représentation : dessin, pâte à modeler, découpage. Ils permettent à l’enfant d’exprimer, grâce à des outils tels qu’une simple feuille blanche et un crayon, des personnages, des situations, etc.…
  • Les jeux de mise en scène : garage enfant, maison de poupée, caserne de pompier, poupées et figurines inclus. L’enfant n’est plus acteur mais il invente ses propres histoires avec des personnages à qui il attribue des rôles. Ces jeux interviennent plus tard, autour de 3-4 ans.

 maison de poupée Petite Amélie




Jeu d’imitation et développement de l’enfant

Nous pouvons identifier 3 actions déterminantes dans le développement de l’enfant liées aux jeux d’imitation : le développement cognitif, le développement moteur et la socialisation.

  1. Le développement cognitif regroupe l’ensemble des grandes fonctions comme l’intelligence, la mémoire, le langage, la numération, etc… Il dépend de la maturation du cerveau de l’enfant et des interactions sociales et physiques. Lorsque l’enfant imite, il interagit avec son environnement et construit ainsi ses structures cognitives. Entre 2 et 4 ans, le jeu d’imitation, ou appelé également par les professionnels de la petite enfance jeu symbolique, permet de résoudre des conflits internes grâce à son rôle d’exutoire. L’enfant reproduit des scènes de son quotidien, à sa manière et de son point de vue. Vous avez d’ailleurs peut-être déjà assisté à cette scène où votre enfant se met à gronder son doudou ou sa poupée ? C’est une façon pour lui d’assimiler les rôles sociaux et ainsi de se soumettre aux règles. Cela lui permet également de s’exprimer et pouvoir prendre du recul par rapport aux situations qu’il peut vivre.
  2. Le développement moteur est fortement stimulé par le jeu d’imitation. En effet, lorsque votre enfant manipule, attrape des petits objets dans un jeu de dinette par exemple, il développe sa motricité fine. Lorsqu’à table, il veut donner à manger à ses poupées, il doit se concentrer pour tenir la cuillère et l’apporter à la bouche. Autre exemple, avec notre coiffeuse, lorsque votre enfant doit s’appliquer du rouge à lèvres sans déborder !
  3. La socialisation est nettement encouragée grâce au jeu d’imitation. Lorsque votre enfant s’amuse à jouer d’autres rôles, il prend conscience de l’existence de l’autre mais aussi de lui-même. Il peut jouer en interaction.

 

En résumé :

Le jeu d’imitation permet à votre enfant de :

-          Construire son imaginaire et sa créativité

-          Développer son langage

-          Développer sa motricité

-          Encourager sa curiosité et d’explorer ce qui l’entoure : objets, personnes, situations

-          Améliorer son vocabulaire

-          Devenir plus sociable

 

Découvrez notre sélection de jeux d’imitation ici

Garage en bois pour enfant | "Mon premier garage"

44,90

Mini coiffeuse jouet en bois | "Ma première coiffeuse"

44,90

Mini cuisine bois enfant avec 8 accessoires | "Ma première cuisine"

39,90

Maison de poupée en bois et ses 19 accessoires | «La maison d'Amélie»

99,90

Maison de poupée en bois étagère 100cm (accessoires non inclus)

59,90

Cuisine jouet bois avec 7 accessoires | Gris

109,00

Cuisine jouet bois avec 7 accessoires | Rose

109,00

Cheval à bascule en bois naturel "Bonfire"

74,90

Landau de poupée en bois blanc rétro | "Mon Premier Landau"

39,90