Après la naissance de bébé, assurer une proximité parent-enfant

Au retour de la maternité, le couchage de bébé, le sommeil de bébé sera une de vos préoccupations principales et cela demande un peu d'anticipation si vous souhaitez le garder à vos côtés. Si vous souhaitez assurez une proximité parent-enfant, il vous faudra aménager l'espace nécessaire à la mise en place de son lit, couffin, lit cododo près de vous.

Un des premiers atouts de cette proximité est le fait que votre bébé se sentira rassuré par votre présence. Odeurs, sons lui apporteront sécurité et réconfort.

Autre grand avantage, les mamans allaitantes verront les réveils nocturnes facilités avec un bébé près d’elle. L’usage d’un lit cododo, attenant au lit parental est également très utile lors des tétés nocturnes.

En effet, il vous suffit de baisser la barrière du lit (ou non) et de mettre votre enfant au sein sans besoin de le déplacer et de vous lever. EN minimisant les déplacements et mouvements, vous faciliterez le réendormissement.

Si vous optez dès le début pour un lit bébé classique 60x120 installé près de vous, il vous suffira de prendre votre bébé le temps de l’allaitement sans besoin de courir à l’autre bout de l’appartement.
Garder son bébé près de soi sécurise les parents, car ils sont à l'écoute des réactions du bébé, bruits de succion, pleurs…

lit cododo bois NUAGE Petite Amélie

Nos conseils pour un passage de bébé dans sa chambre :

1 - Attendre que bébé se cale sur un rythme plus régulier

Peu à peu bébé adopte un rythme régulier pour les tétées. Bien que chaque enfant soit unique, il arrive un moment où les tétées s'espacent, on passe d'un rythme de 3 heures, à 4heures, puis une tétée de la nuit disparaît et bébé se met à effectuer un ryhtme de 5 heures d'affilées… A vous de voir quand le rythme de votre bébé vous paraît suffisamment stable pour vous permettre de sereinement le mettre sans sa chambre.


2 - Bébé dort la journée dans sa chambre

Avant de laisser votre nourrisson la nuit dans sa chambre bébé, il est bien utile d'attendre qu'il soit déjà familiarisé avec cette pièce, son espace, ses odeurs… Laissez lui le temps de l'adopter et commencez par lui faire faire les siestes diurnes dans la chambre.

3 - Cas particuliers

Parfois (et même souvent), les parents sont au départ remplis de certitudes ne souhaitant pas habituer l'enfant à dormir avec eux… et puis la réalité rattrape les choses...
Quand les enfants vont partager leur chambre, la cohabitation est difficile voire impossible les premiers temps quand bébé mange toutes les 3 heures (ou moins). Ainsi, dans le cas d'une chambre enfant partagée, certains parents attendent que bébé espace les repas pour ne pas réveiller son grand frère/sa grande soeur. Une fois que bébé fait ses nuits, il est bien entendu plus facile de grouper les enfants dans une seule et même chambre sans crainte que le plus petit réveil le grand.

Autre raison qui peut être vous fera repousser le passage de bébé dans sa chambre, est si votre chambre se trouve à un étage différent de celui de vos enfants et que les allers retours entre les deux chambres sont difficiles...

Le bon moment pour une séparation : mythe ou réalité ?

Il n'y a pas de bon moment et gardez à l'esprit que chaque parent fait selon ses envies, ses contraintes et son propre ressenti.
En effet, un bébé fait parfois beaucoup de bruit durant son sommeil et certains parents ressentent rapidement le besoin de mettre de la distance pour retrouver un sommeil plus apaisé.
Dans ce cas là, plusieurs solutions sont possibles pour continuer de garder un « oeil », pensez au babyphone, ou simplement à laisser les portes grandes ouvertes.

Un dernier conseil : Un changement à la fois !

Enfin dernier conseil, il est toujours préférable d'effectuer un changement à la fois. C'est à dire ne pas coupler le déménagement dans la chambre avec un changement de lait, ou le début de la diversification…
Les enfants sont sensibles aux routines et il est toujours bon de les accompagner dans chacune de ces différentes étapes.